Take me back to sunny days

Take me back to sunny days

Je n’aime pas créer une généralité à partir de mon cas, mais je suis certaine à 99,99% qu’on attendait tous le soleil avec une impatience monstrueuse. Parce que l’hiver c’est sympathique un moment, mais là – pardonnez-moi l’expression – je commençais à en avoir gros sur la patate. Aujourd’hui il fait un temps absolument magnifique, les oiseaux gazouillent et je peux marcher pieds nus dans la pelouse. Alléluia !

Ce beau temps me donne envie d’écrire. Alors voilà, le blog ressuscite grâce à dame nature.

Depuis l’année dernière, il s’est passé pas mal de choses. Et il s’en passera encore quelques unes dans les prochains mois. De quoi alimenter ce petit site de manière continue, si vous voyez ce que je veux dire. Parce que pour le moment, les publications étaient plus qu’irrégulières. Cela vient un peu de l’histoire de ce blog. A l’origine, un projet entre sœurs, presque une excuse, pour passer des heures ensemble au téléphone et avoir un petit quelque chose qui nous relie en plus. Et puis, BAM, quelques « soucis de santé » qui avortent presque dans l’œuf ce projet : je n’ai plus la tête à écrire. Une fois n’est pas coutume, je change d’avis (la spécialité de la maison) et allant un peu mieux, j’envisage ce blog comme un outil d’accompagnement de la guérison, une sorte de passe-temps pour souffler. On ne va pas se mentir (et l’historique de publication des articles le confirme), ça n’a fonctionné qu’un bref moment. La paresse. L’hiver. Les voyages. Tout ça,tout ça. Et ce matin, ça m’a pris sans prévenir : une envie de m’investir à fond dans ce projet, d’y consacrer de nombreuses heures, d’écrire tout ce qui me passe par la tête, à ma façon, sans phrases biscornues ou trop intellectuelles, sans chichi quoi. Peu importe s’il n’y a que trois personnes qui le lisent (bonjour à vous !).

Autre changement notable : je vais désormais signer mes articles sous mon (vrai) prénom. Je ne sais pas trop si c’est une envie d’authenticité, un acte d’héroïsme ou juste la flemme de mettre un pseudonyme. Quoi qu’il en soit, ce sera plus simple à comprendre pour vous. Parce que bon, « Léon » c’est mignon tout plein mais de 1) c’est masculin (donc créateur de confusion quant à ma petite personne) et 2) ça vient d’une private joke avec ma sœur.

Bon je file écrire un article un peu plus sérieux. Pas trop, don’t worry. Belle journée à vous,

Hélène

 



1 thought on “Take me back to sunny days”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *