LES COUPS DE CŒUR DE BASILIC – MARS/AVRIL 2019

LES COUPS DE CŒUR DE BASILIC – MARS/AVRIL 2019

Chère lectrice, cher lecteur, bonjour !

Voici un petit récapitulatif des produits, divertissements, activités, etc. qui m’ont bien plu ces deux derniers mois. Rien de bien révolutionnaire dans le lot – c’est même plutôt prosaïque – mais si cela m’apporte de la joie, je me dis que ça vaut le coup d’être partagé !

Bonne lecture !


La lecture

Avec mon livre du moment dans le Uber, direction la librairie Barnes & Nobles

Je prends rarement l’initiative de consacrer un peu de mon temps à lire. Mais quand, enfin, je décide de remplacer le temps perdu à me concoqueter des paniers imaginaires de 1500€ sur des sites de vêtements (*ahem* – Sézane – *ahem* – Asos…) par un peu de lecture, alors enfin j’apprécie mon temps de détente. Et pour cause, j’adore lire ! Je ne le fais tout simplement pas assez !

J’ai eu l’occasion de pouvoir y passer un peu plus de temps ces deux derniers mois, et ça me fait un bien fou à chaque fois. Ce sont de vrais moments de détente et qui me permettent de m’évader.

Cf. mon article dédié à mes lectures du moment pour connaître les livres qui me branchent en ce moment !


La fin d’Instagram

Pour le Câreme, j’avais décider de faire le jeûne d’Instagram !

J’ai donc supprimé mon application pour les quarante jours qui précèdent Pâques, et je dois dire que ce fût l’une des meilleures idées que j’ai pu avoir cette année !

C’était dur au début (c’est ridicule mais j’étais accro à mon appli…), j’étais frustrée de ne pas savoir ce que les gens faisaient et ce qu’ils se passait dans leur vie, et surtout j’étais frustrée de ne plus étaler ma vie dans mes stories et photos postées…

Et puis progressivement je m’y suis fait et je l’ai oublié.

Je n’ai pas réinstallé l’application depuis (ok, à part la fois où j’ai voulu voir la story d’un compte dans laquelle je savais que j’apparaissais… mais je l’ai re-supprimée juste après).

Il m’est arrivé d’y refaire un tour une fois ou deux depuis la fin du Carême, à partir de mon ordinateur, mais j’ai perdu tout mon intérêt pour ce que les gens postent.

Ce qui est drôle c’est que la première fois que j’y suis retournée, j’ai eu la désagréable sensation de m’occuper de ce qui ne me regardait pas et de violer la vie privée des gens. Ce qui est faux, car c’est eux qui décident de poster leurs photos/stories, mais quand même, ça m’a dérangé.

Au final, je vis beaucoup mieux sans !

Je ne perds plus mon temps à m’occuper de la vie des autres et à exposer la mienne en attendant de récolter le plus de « j’aime » possible, espérant que les autres trouveront que ma vie est cool ou stylée… (Oui, c’est pathétique, mais tristement, c’est ce que je faisais).


Les dégustations de pâtisseries

Le café gourmand de Christophe Adam, dans son restaurant Dépôt Légal à Paris (Palais Royal)

Mon truc du moment c’est la pâtisserie. Et même la Grande Pâtisserie.

En début d’année, Léon et moi avons regardé la dernière saison de Qui sera le prochain grand Pâtissier disponible sur YouTube, et ça a fait naître en moi un grand intérêt pour ce bel univers gourmand et réconfortant (le sucre, la vanille, les fruits, le chocolaaaat… y’a know… !!!).

Quand je vais à Paris, je regarde toujours quelle est la pâtisserie renommée la plus proche, au cas où j’ai le temps d’y faire un tour.

Mon nouveau luxe est d’organiser des dégustations à la maison. La dernière fois nous avons goûté trois Paris-Brest Parisiens différents pour savoir lequel était le meilleur, et la fois suivante nous avons dégusté quatre pâtisserie différentes, mais provenant du même pâtissier !

C’est pas très light, mais c’est délicieux et très amusant ! Et puis YOLO.

J’ai hâte de rentrer en France pour tester tout plein d’autres gâteaux et entremets délicieux 😀


Ma manchette dorée Promod

Moi, heureuse de prendre ma manchette en photo…

Je n’ai jamais vraiment eu pour habitude de fréquenter Promod pendant de mes virées shopping, mais avant mon retour aux Etats-Unis j’y suis allée trois ou quatre fois car j’ai trouvé leurs nouvelles collections très sympathiques.

Lors de ma dernière visite, je me suis offert cette jolie petite manchette dorée !

En fait j’en avais volé une à Léon à mon retour en France, mais je la lui ai rendu avant de repartir pour la Pennsylvanie… Il m’en « fallait » donc une nouvelle, n’est-ce pas ?

Et je ne regrette pas du tout mon achat car je la porte tous les jours, et même si elle ne m’a pas coûté cher, elle n’a toujours pas bougé d’un poil (ni oxydée, ni noircie!).

Je pense qu’elle faisait partie de l’ancienne collection car je ne l’ai pas trouvée sur leur site internet, mais elle doit surement être encore disponible en magasin (je dis ça car il en restait plusieurs exemplaires quand je l’ai achetée).


Dans la peau d’un chef et Les carnets de Julie et Jamie Oliver

Pour me vider la tête et m’inspirer en cuisine : les vidéos de Jamie Oliver !

Quand je fais à manger, que je fais du ménage ou que je me prépare le matin, je lance un des épisodes #DPDC spécial pâtisserieou des Carnets de Julie, ou bien les recettes de Jamie Oliver (tout ça sur YouTube !).

J’aime bien regarder/écouter Christophe Michalak qui revisite des recettes de desserts simples, et les transformer en chefs d’oeuvre visuels et gustatifs, tout en apprenant ses ses bonnes astuces.

C’est toujours beau et gourmand, et ça me fait chaud au cœur de voir de beaux desserts (surtout depuis que je suis back en Pennsylvanie, où les desserts français me manquent !!!).


Ce que j’aime dans l’émission de Julie Andrieu, c’est la beauté et la richesse des terroirs et de leur histoire. C’est un vrai voyage gastronomique à travers la France, avec des cuisiniers simples et authentiques. Tip-top pour se détendre et admirer de beaux plats typiquement français !


Et Jamie Oliver : il est juste génial comme chef ! Ces vidéos sont conviviales (c’est un père de famille, il est d’une grande simplicité et ne se prend pas la tête) et rafraîchissantes !

En plus d’avoir un accent à tomber (accent british, mon préféré !!!), il est doué, amusant et énergique, et sa cuisine est généreuse tout en restant saine et abordable (tant pour le budget que pour la facilité des préparations) ! Et il donne de bons conseils !

Petit message subliminal à l’attention de Léon : si tu ne sais pas quoi m’offrir pour mon anniversaire, les livres de cuisine de Jamie Oliver sont dispo. au Cultura à côté de la maison, ou sinon la collection complète sur internet…*fin du petit message subliminal*


Mon petit sac Mango

Sorry, la photo n’est pas dingue (j’étais en train de faire fondre une guimauve au feu de camp… MIAM), mais c’est la seule que j’ai avec mon sac.

Je n’achète pas souvent de nouveaux sacs, mais quand j’ai trouvé ce petit sac rouge sur le site de Mango, je n’ai pas hésité longtemps et j’ai rapidement passé commande !

Je me suis dit qu’il irait très bien avec mon long manteau bleu en laine, et effectivement, ils vont très bien l’un avec l’autre ! (plutôt fière de moi sur ce coup-là, héhé !) Il va aussi pas mal avec ma veste en jean, et c’est chouette !

Il y a un truc avec le bleu marine et le rouge… Je trouve qu’ils s’associent souvent très bien et que leur association est très chic.

Bon, c’est un petit sac, donc je n’y mets pas grand chose, mais ça me suffit pour aller au restaurant ou sortir le soir !

(Je ne l’ai pas trouvé sur le site Mango et je ne sais pas s’il est disponible en magasin. Sorry les copains 🙁 )


Cuisiner et faire preuve de créativité

S’il y a bien un grand défi quand on déménage aux Etats-Unis, c’est la nourriture.

Je ne veux pas forcément parler du fait que la nourriture française est meilleure et tout le bla bla, car je suis à peu près sûre que peu importe l’endroit d’où l’on vient, notre cuisine locale sera toujours celle que l’on préfère, ou au moins qui nous réconforte. Mais je veux plutôt parler de l’accessibilité des produits de qualité…

Non seulement trouver un VRAI bon restaurant relève de l’exploit (et du miracle si l’on y arrive…), mais trouver des produits frais, de qualité et sains représente un bon gros défi as well… Surtout quand on n’a pas forcément un très gros budget.

Fort heureusement, j’ai découvert Wegman’s, un supermarché plutôt pas mal à l’entrée de ma ville, genre Grand Frais, avec beaucoup de produits frais, bio, régionaux mais aussi internationaux (il y a un rayon Allemagne et UK mais pas France… 🙁 ). C’est cher comparativement aux supermarchés classiques du coin (Walmart en fait… quoiqu’il y a aussi Giant Eagle et Sam’s Club, mais je ne connaît pas ces deux derniers), mais j’arrive à m’en sortir pour une soixantaine de dollar par plein de courses, qui dure une semaine et demie à deux semaine ! Donc je trouve ça hyper raisonnable en fait.

Bref, tout ça pour dire que je trouve ça plutôt amusant, finalement, de faire preuve d’un peu de créativité en essayant de bien manger, pour pas trop cher, avec des produits américains.

Je ne suis pas du tout un cordon bleu (loin de là même), mais j’aime bien me préparer de bonnes salades, des pâtes aux légumes ou des associations de produits que ma maman n’aurait jamais faites !

La cuisine française me manque, mais pour l’instant je m’amuse à innover en cuisine et à trouver des équivalents américains au produits français auxquels je suis habituées (qui eut cru que la compote de pomme sans sucres ajoutés est une denrée rare ici, que les sardines coûtent la peau du dos et qu’un steak haché tout simple, sans épices, huiles ou autres trucs chelous ajoutés, coûte 8$ l’unité… ?!).


Bon, après avoir relu mon article, je me rends compte que la nourriture est un peu le thème dominant des deux derniers mois… Oh well !

Je suis curieuse: partagez vos coups de cœur en retour, svp ! 🙂

Amitiés

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Signature-Basilic.png.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *