#J-30 : It’s beginning to look a lot like Christmas…

#J-30 : It’s beginning to look a lot like Christmas…

Ho ho ho ! Le compte à rebours le plus important (et le plus excitant) de l’année débute officiellement les amis.  Alors oui, nous sommes encore en novembre. Mais réveillez-vous de votre torpeur automnale car Noël c’est dans très exactement un mois. Comme ça, vous vous dites qu’il y a encore largement le temps, que rien ne presse. Et pourtant rien n’est moins vrai. Un mois, cela veut dire qu’il nous reste seulement quatre petits week-ends pour trouver de quoi tenir compagnie au pied du sapin. Sachant qu’en réalité d’ici deux semaines ce sera la « Christmas War » (oui, j’aime bien dramatiser) dans les boutiques.

Les autres années, je me disais deux petites semaines avant la date fatidique qu’il était temps de s’y mettre et que ce serait plié en deux heures. Grosse erreur. Impossible de tout acheter en une unique virée shopping. Déjà parce qu’il ne faut pas surestimer mes petits bras qui m’abandonnent si j’ose leur demander de tenir plus de deux sacs de chaque côté, ces gros lâches… Ensuite parce psychologiquement dépenser tout le budget cadeaux d’un seul coup, c’est difficile pour soi-même et pour son banquier. Et enfin, ce qui constitue en réalité le plus gros frein, ma sociopathie aigüe. Rien que l’idée de me retrouver au beau milieu d’une foule d’aventuriers du cadeau perdu, en doudoune et en sueur : merci mais non merci !

Cette année je rêve d’une préparation de Noël en toute quiétude. La procrastination, c’est ter-mi-né ! La seule effervescence autorisée sera celle dans ma cuisine le jour du réveillon, histoire d’être bien fatiguée et de dormir comme un bébé pour la Sainte-Nuit. Si vous voulez aussi faire plaisir à vos proches sans vous casser la tête ni craquer votre bas de laine, je vous propose ce petit guide des cadeaux qui feront plaisir à coup sûr.

Avant-propos : les trois règles d’or des achats de Noël

  • Sur Internet, au maximum tu commanderas : Internet est ton ami, on ne le dit jamais assez. Utile pour les sociopathes (no comment), les pressés qui n’ont que quinze minutes de dispo sur leur téléphone avant de dormir, les frileux qui ne veulent pas sortir. Attention, commandez bien avant le 15 décembre si vous voulez une livraison garantie avant Noël.
  • La liste de papa Noël, tu respecteras : techniquement c’est toi papa Noël vu que c’est ton dur labeur qui paie les cadeaux. Donc tu as intérêt à te faire une jolie liste des personnes auxquelles tu comptes offrir un (des) cadeau(x), histoire de n’oublier personne. Car dans la précipitation tout peut arriver, même oublier un cadeau pour son papa chéri.
  • A la personnalité du destinataire, tu colleras : bon j’avoues que là c’est formulé n’importe comment, mais ça rime. On ne dira jamais assez qu’un beau cadeau, c’est un présent qui correspond à la personne qui le reçoit. La carte cadeau : out ! La Wonderbox : out ! Le coffret Sephora déjà composé : out ! La plus petite des attentions peut faire le plus grand des effets si cela colle à la personnalité du destinataire. Cela peut être un clin d’œil à l’un de ses passions ou à un délire entre amis, peu importe. Et cela paraît bête à dire, mais ce qui fait toute la différence entre un beau cadeau et LE beau cadeau, c’est sa capacité à nous faire sourire à l’ouverture du paquet. Donc l’équation gagnante : joli paquet + cadeau personnalisé = sourire garanti.

Le guide des cadeaux – Château Léon, cru 2017

Je trouve que les cadeaux les plus difficiles à trouver sont ceux des personnes des générations au-dessus de nous. Et plus la personne est âgée, plus ça se complique.

Pour ceux et celles qui ont la chance d’avoir encore leurs grands-parents, vous savez de quoi je parle. Les personnes âgées ont en général tout ce dont elles ont besoin d’un point de vue matériel : ils ont tous les ustensiles de cuisine imaginables, leur bibliothèque pourrait rivaliser avec la B.U. et leurs étagères sont pleines de babioles en tout genre. Et pas la peine de demander à mémé Josette ce qu’elle veut : « je n’ai besoin de rien ». Pourtant si il y a bien quelque chose que les personnes âgées aiment et dont elles manquent au fur et à mesure que nous grandissons, c’est de l’attention. Et de l’émotion. Je pense qu’il n’y a rien qui puisse leur faire plus plaisir que de passer une belle journée de Noël avec leurs petits-enfants. On ajoute des pâtisseries maison parce que le sucre, ça rend heureux. Et voilà un moment qui fera pétiller les yeux.

Pour les parents, c’est aussi un casse-tête chinois. Encore plus si l’on est encore étudiant. Parce que techniquement offrir un cadeau à ses parents avec leur propre argent, ça le fait moyen. Alors là aussi on visera plus une émotion, un bon moment plutôt qu’un gros cadeau. Personnellement je prévois de chouchouter mes parents avec un repas de Noël digne de ce nom et des douceurs à offrir au moment du café : chocolats, sablés décorés, petites meringues avec les parfums préférés de chacun.

Pour sa meilleure amie, celle avec qui on passe des heures à parler de tout et surtout de rien mais toujours pour notre plus grand bonheur : un bracelet qu’elle pourra porter chaque jour, discret mais original pour lui rappeler votre relation spéciale. Une idée old-school mais pleine de tendresse : du papier à lettres pour s’écrire souvent. Et une jolie plante pour qu’elle puisse mettre à l’épreuve son instinct maternel tout en décorant son appartement. Pour un copain bon vivant : une bouteille de vin à laquelle on aura attaché un nœud papillon pour faire chic. Et pour notre copine gourmande : un panier garni avec soin de ses pêchés mignons et ornementé d’un beau ruban rouge. Classique mais efficace. Et pour cet ami fan de cinéma : le cd avec la bande originale de ce film que vous avez adoré au cinéma la semaine dernière. Pour cette personne que l’on ne voit pas assez souvent mais qu’on adore : une place de concert, comme ça plus d’excuse, vous vous voyez en 2018 !

Pour tout le monde et pour le fameux « invité de dernière minute » : de délicieux sablés de Noël finement décorés de glace royale. Je compte en faire pour chaque personne que je vais voir pendant la période des fêtes de fin d’année. L’idéal est de prévoir plus de sablés que nécessaire, afin d’avoir quelques sachets en réserve pour les personnes que l’on a oubliées ou qui ont décidé de squatter.

Partagez aussi vos idées de cadeaux les plus brillantes ou les plus originales en commentaire ou partagez une expérience vécue sur vos cadeaux de Noël !

A très bientôt,

Petit Léon de Noël.



5 thoughts on “#J-30 : It’s beginning to look a lot like Christmas…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *